Les jeunes en ont marre d’attendre !

La préfecture prolonge de 6 mois les récépissés qui se terminaient entre le 16 mars et le 15 juin, et demande à tout le monde d’attendre qu’elle les convoque quand elle le pourra.
PNG - 180.4 ko
Mais il y a des situations qui ne peuvent pas attendre :

  Celles de jeunes majeurs qui attendent déjà la réponse à leur demande de titre de séjour déposée depuis plus 6 mois, souvent depuis 1 ou 2 et même parfois 3 ans. Ils ont tous et toutes besoin tout de suite d’un titre de séjour, avec une autorisation de travail. Ils en ont besoin pour continuer leur chemin, pour trouver un travail ou une nouvelle formation en alternance, pour avoir droit à l’allocation logement, et à des droits complets à la santé. Les récépissés qui ne porteront même pas de mention attestant de leur prolongation ne peuvent pas servir à convaincre un patron de les embaucher…

  Celles de tous les mineurs qui sont déjà en apprentissage et auront besoin sans faute de la prolongation de leurs autorisations de travail le jour précis de leurs 18 ans.

  Celles de tous les jeunes majeurs qui ont des projets d’apprentissage ou d’alternance pour la rentrée et ont besoin d’une autorisation de travailler pour les réaliser.

  Celles des jeunes majeurs qui doivent déposer leurs demandes de titres de séjour avant leur 19e anniversaire qui approche.

  Celles des jeunes qui se sont vus refuser l’enregistrement de leurs demandes parce qu’il leur manquait telle ou telle pièce avant le confinement et l’ont maintenant en main…

Le coronavirus n’est pas responsable des retards de réponse ou de rendez-vous qui existaient déjà avant lui. 18 mois pour une réponse, 9 mois pour un rendez-vous, c’était déjà trop avant ! Pas possible d’y rajouter encore de nouveaux délais d’attente !

La Préfecture doit changer ses pratiques et procédures, et s’en donner les moyens !

Des papiers durables pour tous et toutes les majeur(e)s qui attendent ! Papiers pour toutes et tous !

Assez de chercher sans arrêt la petite bête avec contrôle sur contrôle de nos empreintes, de nos actes de naissance, de nos notes et de nos relations au pays d’origine, avec toujours le soupçon sur les étrangers !

L’autorisation de travail sur tous les récépissés de demande de titre de séjour des jeunes majeurs dès le dépôt de la demande de titre de séjour !

Communiqué du Collectif RESF jeunes 69, 20 mai 2020


  • Lire la Lettre ouverte adressée à la préfecture du Rhône  :
    Lettre ouverte à la préfecture du Rhône