Echos du 18 mars 2022 : les jeunes devant la préfecture

Vendredi 18 mars, les jeunes du Collectif RESF jeunes étaient aux rendez-vous.
Suite aux réunions du Collectif pour préparer les dossiers, ils avaient parlé autour d’eux de la mobilisation, contacté des copains…

Ils étaient nombreux, accompagnés de leurs soutiens, à se rassembler, souvent après le travail, devant la préfecture, pour demander :

  Des papiers,

  Des papiers durables

(voir le tract d’appel : Des papiers stables, durables pour les jeunes majeurs étrangers)

Alors qu’une délégation avec deux de leurs représentants était reçue à la préfecture, rue Dunoir, les témoignages se sont enchainés.

Ils ont raconté leur histoire, les difficultés à obtenir le renouvellement de leur titre de séjour, alors que beaucoup ont un patron. Ils ont expliqué comment les non réponses de la préfecture interdisent à certain de poursuivre leur apprentissage et à d’autre d’être embauché en CDI…

Et pour chaque cas évoqué, toujours le même problème : un an, deux ans, trois ans d’attente.

Les jeunes ont aussi reçu le soutien de militants, de bénévoles, de représentants des syndicats, de l’association de parents d’élèves (FCPE), d’avocat…

Aujourd’hui, la mobilisation continue...